La Fouine – Ennemis La Fouine – Ennemis
La Fouine – Ennemis

Alors que tout le monde s’attendait a un morceau dans la lignée de son dernier projet CDCC et de son dernier single Yencli, La Fouine prend tout le monde a contre-pied en dévoilant son nouveau clip Ennemis, un morceau introspectif dans lequel l’artiste retrace son passé.

Les connaisseurs reconnaîtront peut être une ressemblance avec le single Patient de Post Malone (lien), probablement un clin d’oeil de l’artiste originaire du 78 à l’artiste américain.
La Fouine profite également de ce nouveau single pour dédicacer le rappeur Nessbeal « Le rap français a besoin de Nessbeal » avec qui il a collaboré à plusieurs reprises par le passé avant qu’il ne se retire du game.

Informations complémentaires

Artiste : La Fouine
Album : …
Prod. : Lil Key
Réalisation : Glenn Smith

Paroles

[Intro]
Bienvenue dans le monde moderne
Bienvenue dans le monde moderne
Sku
Yo ! Yo !

[Couplet 1]
T’arrives plus à faire confiance, ils t’ont brisé le coeur
Si c’est l’homme de ta vie, t’as son PIN, sinon c’est qu’il pine ailleurs
Petite soeur, faut t’endurcir
Sur le net, l’amour s’envole comme l’oiseau de Twitter
Je me rappelle de mon pote footeux
Aimait les femmes de la night
Il l’a rencontrée dans un club, il est tombé amoureux d’elle
Elle est pas là pour son oseille, mais son oseille est là pour elle
On est déjà en 2018
C’est fou ce que les années sser-pa
Ma gamine a bientôt seize piges
A son âge, j’étais au card-pla
Déjà mineur, j’étais accro au shit et à l’eau
Au fait, l’alcool c’est de l’eau
Haineux, ne me prends pas dans tes bras
J’suis chaud comme Cantona, comme Evra

[Refrain]
J’ai quitté le collège en mauvais termes
L’argent qui dort me donne des grosses cernes
C’est pour les frères qu’ont pris des longues peines
Y’a que devant le bon Dieu qu’on se prosterne
Il est vrai, j’ai beaucoup d’ennemis
C’est toujours mieux que les faux amis
J’étais pauvre, j’avais besoin de ness-bi
C’est avec un stylo qu’on s’exprime

[Couplet 2]
Yo, ils m’ont tiré dessus plus d’une fois
Et je me suis relevé plus d’une fois
Je remercie Dieu, j’suis pas mort jeune pourtant j’aurais pu
J’ai pas voulu leur faire du mal, pourtant j’aurais dû
Mineur, je finissais en garde à v’ et je donnais pas de noms
Mon père me venait chercher en bus, on n’avait pas de gov’
On n’avait pas de loves, on n’avait pas de Range Rove
Et toutes ces belles choses, toutes ces belles choses
Seul au fond de ma cellule, j’écris Qui peut me stopper ?
L’été, c’était la base de loisirs et pas Saint-Tropez
Tu me connais pas, tu t’es trompé, personne peut nous dompter
Trinque à la réussite sans la Dom Pé’
Bah ouais
J’rappais les allocations coupées
Khoya, celle-là c’est pour les vrais
Pas les privilégiés

[Refrain]
J’ai quitté le collège en mauvais termes
L’argent qui dort me donne des grosses cernes
C’est pour les frères qu’ont pris des longues peines
Y’a que devant le bon Dieu qu’on se prosterne
Il est vrai, j’ai beaucoup d’ennemis
C’est toujours mieux que les faux amis
J’étais pauvre, j’avais besoin de ness-bi
C’est avec un stylo qu’on s’exprime

[Transition]
Enfant des H.L.M., des quartiers oubliés
J’avais pas les thunes pour m’acheter une voiture, alors j’ai véhiculé mes idées
Et comme ce monde ne tourne pas rond, chante avec moi en boucle

[Refrain]
J’ai quitté le collège en mauvais termes
L’argent qui dort me donne des grosses cernes
C’est pour les frères qu’ont pris des longues peines
Y’a que devant le bon Dieu qu’on se prosterne
Il est vrai, j’ai beaucoup d’ennemis
C’est toujours mieux que les faux amis
J’étais pauvre, j’avais besoin de ness-bi
C’est avec un stylo qu’on s’exprime

[Outro]
J’ai quitté le collège en mauvais termes
L’argent qui dort me donne des grosses cernes
C’est pour les frères qu’ont pris des longues peines
Y’a que devant le bon Dieu qu’on se prosterne
Il est vrai, j’ai beaucoup d’ennemis
C’est toujours mieux que les faux amis
J’étais pauvre, j’avais besoin de ness-bi
Le rap français a besoin de Nessbeal

Source : Genius