Nemir – Ça sert Nemir – Ça sert
Nemir – Ça sert

Après un retour plébiscité avec le titre « Des heures », Nemir surprend son monde avec le single Ça sert et une mélodie dont lui-seul à le secret.
Le rappeur originaire de Montreuil est actuellement en préparation d’un nouvel album qui sera probablement disponible courant 2018.

Informations complémentaires

Artiste : Nemir
Album : …
Prod. : Enzo Serra
Réalisation : Arnaud Ly Van Manh

Paroles

[Refrain]
Me regarde pas détruire ma vie, regarde-toi fuir la tienne
Tous les soirs, on frôle la mort ; le lendemain, on refait la même
Que je garde près de moi mes ennemis : impossible, my man
Faut s’en remettre à son sort, en vrai, ça sert
Me regarde pas détruire ma vie, regarde-toi fuir la tienne
Tous les soirs, on frôle la mort ; le lendemain, on refait la même
Que je garde près de moi mes ennemis : impossible, my man
Faut s’en remettre à son sort, en vrai, ça sert

[Couplet 1]
Si t’as des parents plutôt sévères, en vrai, ça sert
De ton équipe, t’es l’un des plus déter’ : en vrai, ça sert
Faire d’la mo’-mo’, faire d’la [?], en vrai, ça m’saoule
Mais, en vrai, ça sert, c’est comme la SACEM, en vrai, ça sert
Pélo, c’est connu, d’t’façons : tout c’qui n’sert pas, en vrai, ça s’perd
Si j’veux plus te voir, disparais, ne me cherche pas : un vrai Casper
J’me fous du détail, j’veux le prix de la ‘quette-pla’ la mieux ‘vie-ser’
En vrai, ça sert, on cogite comme des SEGPA quand c’est la ‘sère

[Refrain]
Me regarde pas détruire ma vie, regarde-toi fuir la tienne
Tous les soirs, on frôle la mort ; le lendemain, on refait la même
Que je garde près de moi mes ennemis : impossible, my man
Faut s’en remettre à son sort, en vrai, ça sert
Me regarde pas détruire ma vie, regarde-toi fuir la tienne
Tous les soirs, on frôle la mort ; le lendemain, on refait la même
Que je garde près de moi mes ennemis : impossible, my man
Faut s’en remettre à son sort, en vrai, ça sert

[Couplet 2]
J’fais des efforts ; dans ma tête, j’me répète : « Faut les baiser fort »
On est beaucoup trop déter’ pour se laisser faire, y’a qu’pour les frères que j’ai d’la ‘ce-for’
Pélo, pour survivre, on subit l’enfer, un mode de vie plutôt rudimentaire
On s’enferme, on s’enterre ; à vouloir faire mieux, on sait plus comment faire
Le daron m’a dit : « Fils, c’est comme ça la vie, faut se battre pour gravir les marches »
Tous les jours, comme d’hab’, on fait de la ‘sique, on s’évade pour soigner le mal
Les thunes, en vrai, ça sert mais, en vrai, y’a R’
Avec du recul, les études, en vrai, ça sert

[Pont]
Les années passent aussi vite que les secondes
Faut qu’j’fasse quelque chose de ma vie, profite de ce don
J’ai pas demandé à naître, à affronter ce monde
Laisse-moi sur ma planète, laisse-moi rester ce môme
J’ai aimé souffrir, oui, j’ai kiffé ce mode
J’ai kiffé ce mode
J’ai aimé souffrir, oui, j’ai kiffé ce mode

[Refrain]
Me regarde pas détruire ma vie, regarde-toi fuir la tienne
Tous les soirs, on frôle la mort ; le lendemain, on refait la même
Que je garde près de moi mes ennemis : impossible, my man
Faut s’en remettre à son sort, en vrai, ça sert
Me regarde pas détruire ma vie, regarde-toi fuir la tienne
Tous les soirs, on frôle la mort ; le lendemain, on refait la même
Que je garde près de moi mes ennemis : impossible, my man
Faut s’en remettre à son sort, en vrai, ça sert

Source : Genius

Pas encore de commentaires.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *