Scylla feat. Sofiane Pamart – Charbon Scylla feat. Sofiane Pamart – Charbon
Scylla feat. Sofiane Pamart – Charbon

Ce premier featuring entre les deux artistes est la suite logique d’une collaboration étroite entamée en 2014, qui a fait de Sofiane Pamart l’un des compositeurs privilégiés de Scylla sur son album « Masque de chair ».

« Charbon » est un morceau intense à l’énergie sauvage, un cri brut qui témoigne d’une urgence et d’une soif de vitalité, d’un retour à l’essentiel. La phrase principale du refrain “C’est maintenant où jamais !” pourrait résumer à elle-seule ce besoin d’instant présent et d’ancrage dans le concret.

Il s’agit d’un premier featuring pour ce nouveau duo, qui fera partie d’une série puisqu’il est annonciateur d’un album commun piano/voix en cours de finalisation.

« Charbon » est à prendre dans son multiple sens, à la fois son rapport au travail appliqué, son rapport aux métiers manuels et physiques, mais aussi à l’élément du feu, omniprésent au sein du clip.

Informations complémentaires

Artiste : Scylla
Avec la participation de : Sofiane Pamart
Album : …
Prod. : Sofiane Pamart
Réalisation : Nicolas Caboche

Paroles

[Couplet 1]
C’en est fini de me dire que j’ai trop de rêves,
De passer mon temps à toujours demander pardon.
C’en est fini que je me plie à ce que les autres aiment,
Oublier mes rêves et retourner au charbon.
C’en est fini de me plaindre et de me répéter « Mais quelle vie ! ».
Être bien mais seulement sur les selfies.
Fini de me taire, je suis venu en paix
Mais si j’entre en guerre, mon Dieu bénissez mes ennemis !
Cette fois j’y vais, là c’est parti !
Mais par pitié, pour ceux que je ferai martyrs
Je demande au Ciel qu’Il m’accorde juste un autre ange gardien que Mimi Mathy.
Je ferai comme si demain n’existait pas, oui
Je ferai comme si demain n’existait pas
En espérant que l’Âme du monde guide mes pas.
Je serai purifié par le feu dans le pire des cas.
Je ferai comme si demain n’existait pas,
Fini de voir le diable me rouler des mécaniques.
Je ne sais presque rien, à part que ce putain d’être humain qui est face à moi et me dévisage dans ce foutu miroir n’est pas Gilles.
Ha non ce n’est pas Gilles ! Il joue les gars balaises.
Il y a un petit charisme, mais ce n’est qu’une proie, ouais !
Tout ce que je vois dans mon reflet, c’est un homme que je ne connais pas, une sorte de version ultra minimale de moi-même.
Alors oui, je sais que c’est peut-être risqué.
Mais cette fois, quitte à tout y perdre, j’y vais.
Je compte vivre comme si par le passé le mot demain n’avait même encore jamais existé !

[Refrain]
C’est maintenant ou jamais ! Ha, oui !
C’est maintenant ou jamais.
C’est maintenant ou jamais.
Cette fois, je renais ou je reviens sans âme.
C’est maintenant ou jamais.
Maintenant ou jamais.

[Couplet 2]
C’est maintenant que je vais changer le monde.
Ha oui, j’espère que tu m’entends !
Pour lui rendre sa grandeur,
Il suffit de le regarder avec des yeux d’enfants.
Alors il paraît que j’ai 30 ans ?
Que je vieillis mal, que je perds le zèle ?
Mais c’est maintenant que je vais vous montrer ce que signifie exactement le pouvoir de la jeunesse éternelle !
Oui c’est maintenant que je vais prendre du galon.
Ils vont être obligés de reconnaître le talent.
À côté de moi, un homme est assis dans le salon, il me dicte quelques phases et je les chante car elles sont canons.
Je suis capable d’affronter des milliers d’hommes a moi tout seul, oui !
N’approche pas trop près, ceux qui veulent vivre !
Que les autres viennent ! Ils pourront voir ce qu’est la poésie d’un monstre qui peut fissurer la terre avec un seul cri.
C’est maintenant que je vais pouvoir me sauver.
Maintenant que je sais que le bonheur est un choix.
Asseyez-vous bien profondément sur vos trophées !
Car entre moi et moi, c’est toujours « moi » qui vaincra !
Ce rap game je le hais, je vais l’assumer !
Je vais rester moi-même et continuer le combat !
Je refuse de vendre du rêve à tous ces frustrés !
Leur parler de gloire, de femme et d’argent qu’ils n’ont pas !
Désormais, pour défoncer les prods,
Je me laisserai posséder par l’esprit d’un brasier que la haine a mal éteint.
Je ne peux que te déconseiller d’aller tester « l’ogre » ou tu paieras le prix d’un voyage,
Mais ce n’est qu’un aller simple.
Oui je sais que la seule limite à mon pouvoir n’est autre que moi,
Donc pour renaître c’est maintenant ou jamais.

[Refrain]
C’est maintenant ou jamais x3
Pas le temps de chialer,
Là c’est instantané !
C’est maintenant ou jamais x4
Cette fois, je renais ou je reviens sans âme.
C’est maintenant ou jamais…

[Outro]
Je ferai comme si demain n’existait pas, oui.
Je ferai comme si demain n’existait pas.
En espérant que l’Âme du monde guide mes pas.
Je serai purifié par le feu dans le pire des cas.

Pas encore de commentaires.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *