Soso Maness – Je rentre tôt Soso Maness – Je rentre tôt
Soso Maness – Je rentre tôt

Soso Maness présente son nouveau clip Je rentre tôt, un instantané de la vie et de la mort toujours omniprésente dans les quartiers nord de Marseille.

« Ne t’inquiète pas maman, je rentre tôt »… Glaçant de vérité, tendu, le texte est aussi empreint d’un grand humanisme et d’une vraie sensibilité, imposant Soso comme un fin chroniqueur du quotidien. Il nous prouve une fois encore qu’il est bien plus que l’ambianceur du sud qu’il a laissé paraître à ses débuts.

Informations complémentaires

Artiste : Soso Maness
Album : …
Prod. : L’Adjoint
Réalisation : Red out Black

Paroles

[Couplet 1]
J’suis passé de gérant à artiste de chez Sony
Maintenant que j’ai signé, j’vais saigner ces comiques
Ça rêve de cash et de recettes astronomiques
Comme une mule chargée en classe économique
J’ai augmenté le guetteur à -10 degrés
J’ai augmenté les doses juste pour le pedigree
En c’moment, les beurettes s’engagent dans la police
Et enfonce-toi ta matraque dans les orifices
Mon grand frère [?] y sort de 7 ans
Malade, il est déjà recherché
Malgré tout, il te dira qu’il est content
Que sa génération entière fut décimée
J’ai enterré un pote, il était calciné
J’ai croisé sa daronne en train de déprimer
Mais j’vous jure, ce qui m’a fait le plus de la peine
C’est quand j’ai vu sa femme, en boîte, se dandiner

[Refrain]
Je compte plus les heures que j’ai passées devant le réseau
Les clin’s y touchent et avec moi, ils prennent une photo
Paire de gants, fusil à pompe cachés sous le manteau
Maman, t’inquiète, je rentre tôt
Maman, t’inquiète, je rentre tôt
Je compte plus les heures que j’ai passées devant le réseau
Les clin’s y touchent avec moi, ils prennent une photo
Paire de gants, fusil à pompe cachés sous le manteau
Maman, t’inquiète, je rentre tôt
Maman, t’inquiète, je rentre tôt

[Couplet 2]
Tu veux qu’j’te parle des rappeurs de ma ville ?
Entre les balances, les victimes, j’ai vite fait le tour
À dix-sept ans, je tanke un mec dans le nombril
Il m’avait fait hagar quand j’en avais douze
J’vois des salopes clipper dans les Quartiers Nord
Sur la vie d’ma mère, ça me met la haine
J’ai l’impression qu’ils viennent juste pisser sur nos morts
Dis-moi, ils étaient où avant qu’Marseille saigne ?
Cinq jours de garde à vue, j’trahis pas l’omerta
Y avait la BST cachée dans les étages
Difficile de survivre avec la vendetta
Fructifier ses affaires comme la Ndrangheta
Chargé au porc d’Alicante
Les quartiers Nord, j’alimente
Tient du Real à 26
Avec qu’tu remontes la pente
Wesh MC, tu es dans le mal
Ou bien t’es en redescente
En taule t’as pas une pall mall
Où sont tes amis d’enfance ?

[Refrain]
Je compte plus les heures que j’ai passées devant le réseau
Les clin’s y touchent et avec moi, ils prennent une photo
Paire de gants, fusil à pompe cachés sous le manteau
Maman, t’inquiète, je rentre tôt
Maman, t’inquiète, je rentre tôt
Je compte plus les heures que j’ai passées devant le réseau
Les clin’s y touchent et avec moi, ils prennent une photo
Paire de gants, fusil à pompe cachés sous le manteau
Maman, t’inquiète, je rentre tôt
Maman, t’inquiète, je rentre tôt

Source : Genius

Pas encore de commentaires.

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *